47 Magazine - 44 : Novembre 2018

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Logo_campus_numerique.jpg

Point sur les travaux : des locaux rénovés

Pour mener à bien ce projet de Campus numérique 47 et notamment l’incubateur de start‑up, le Département met à disposition un bâtiment de plus de 7 000 m2. Afin que les « incubés » soient accueillis dans les meilleures conditions, des travaux ont été effectués, cet été, sous la maîtrise d’oeuvre de la Sem 47. Ils ont permis d’aménager des bureaux, des salles de vie et de réunion destinés aux premiers « incubés ». De nouvelles salles de cours, des espaces ouverts au public… sont également programmés dans une 2e phase qui a débuté en octobre. Fin 2019, le bâtiment sera fin prêt pour recevoir les élèves, le public et les start‑up.

ouest-agenais---elu---jean_dreuil.jpg
Jean Dreuil, Président de Campus numérique 47 © Dépt. 47 – XC

Le Département et ses partenaires, au travers du Campus numérique 47, construisent un véritable écosystème numérique dans le Lot‑et‑Garonne. Les locaux accueilleront un pôle d’excellence au coeur du Sud‑Ouest qui a vocation à faire émerger les jeunes pousses du numérique pour qu’elles se développent ensuite sur tout le territoire.

Jean Dreuil
Conseiller départemental de l’Ouest agenais et président du Campus numérique

Retour En avant

Campus numérique 47

La nurserie des start‑up

Alors que le pôle formation du Campus numérique 47 est pleinement opérationnel depuis la rentrée 2015, son incubateur de start‑up va ouvrir ses portes en novembre. Tout d’abord, il accueillera les lauréats du 1er Concours Campus numérique 47. Ensuite, il accompagnera d’autres jeunes entreprises qui ont mis le numérique au coeur de leur modèle économique. Présentation de ce service innovant, à mi‑chemin entre les deux métropoles du grand Sud‑Ouest !

Le rôle d’un incubateur est d’accompagner les projets de création d’entreprise. Il apporte un appui en termes d’hébergement, de conseils et de recherche de financement lors des premières étapes de la vie d’une start‑up. À la différence d’une pépinière d’entreprise, il s’adresse donc à des entreprises très jeunes ou encore en création et leur propose un ensemble de services adaptés à leur activité. Concrètement, le Campus numérique 47 accueillera plusieurs « incubés » pour une durée pouvant aller jusqu’à 12 mois (en fonction de l’avancée des projets). Il mettra à leur disposition des locaux fonctionnels et récents et des ressources indispensables pour bien travailler (accès Internet, espaces de détente, reprographie…). Il leur permettra aussi d’accéder à des aides (recherche de logements, de partenariats bancaires…) et de bénéficier de formations sur tous les sujets relatifs à la création d’entreprise, ainsi que d’un accompagnement individualisé. C’est justement ce point qui fait la force d’un incubateur comme celui du Campus Numérique 47. Sa taille « humaine » (contrairement aux incubateurs des grandes métropoles) est également un atout, rendant le service plus qualitatif. Les start‑up en incubateur profiteront, enfin, de la proximité des étudiants et des enseignants d’In’tech Sud qui, dans le cadre de leur enseignement, pourront intervenir de matière pertinente sur les projets. Un coup de pouce non négligeable !

Les start‑up désireuses d’intégrer l’incubateur du Campus numérique 47 peuvent candidater sur son site Internet (www.campusnumerique47.fr). Leur dossier sera rapidement étudié pour une éventuelle rentrée en cours d’année.

* Le projet de Campus numérique 47 est porté par l’association éponyme. Le Département, et les chambres consulaires en sont les membres fondateurs. In’tech Sud, C2RT, Etic 47, le cluster Inoo, les agglomérations, la technopole Agrinove et l’Atelier Canopé 47 sont également engagés au sein de la structure. Quant à la Région Nouvelle‑Aquitaine, elle apporte son soutien.

Les premiers incubés


Au terme de trois jours de conseils en marketing, communication, modèle économique… le jury du 1er Concours Campus numérique 47, composé d’experts reconnus et d’élus du territoire, a retenu, en juin dernier, quatre des onze projets présentés par de jeunes créateurs d’entreprise. Les 3 premiers prix intégreront l’incubateur du Campus. Sur une durée maximale d’un an, ils bénéficieront gratuitement de l’accueil au sein de l’incubateur.

1er prix : Le lavoir.fr


Patrice Labrousse a imaginé une plateforme mettant en relation les personnes n’ayant pas l’envie ou le temps de laver et/ou repasser leur linge avec « des lavandières et des lavandiers ».

2e prix : Extérieur creative box


Florian Préault vendra en ligne des coffrets cadeaux dédiés à l’aménagement des espaces extérieurs (balcons, jardins, terrasses…).

3e prix : La bourriche


Comme l’indique son nom, le site Internet de Marina Astié vendra des huîtres et donnera de nombreuses informations sur ce mollusque. Tous les trois vont intégrer l’incubateur cet automne afin de consolider leur projet étape par étape. Lorsqu’ils seront prêts, ils quitteront la pouponnière pour voler de leurs propres ailes.

Coup de coeur : Habee


Marie-Laure Brame‑Jezequel et Amélie Gasc souhaitent développer un outil destiné aux salariés des grandes entreprises, permettant à chacun de proposer des événements, de mettre ses compétences et connaissances aux services de ses collègues.

En images Point sur les travaux : des locaux rénovés Le mot de Jean Dreuil

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même