47 Magazine - 52 : Janvier 2021

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

page-10-XCD_0484.png La plateforme www.mavillemonshopping.fr/lotetgaronne donne la possibilité aux commerçants, artisans et producteurs locaux de créer une boutique en ligne. La gratuité totale est prolongée jusqu’au 12 mars. © Dépt. 47 - Xavier Chambelland
csm_application_1280x500_c16a807249.png

4 sites pour affiner votre recherches

Le site www.mavillemonshopping.fr/lotetgaronne compte déjà 170 commerçants inscrits (boutiques de décoration, prêt-à-porter, accessoires, jouets, coiffures, alimentation…), 1 800 produits en ligne, près de 10 000 visiteurs et 100 000 pages de commerçants vues. Les professionnels ayant ouvert une boutique virtuelle se situent aussi bien dans les grandes villes du département comme Agen, Marmande, Villeneuve, mais aussi dans des communes beaucoup plus petites (Clairac, Hautesvignes, Saint-Martin-Petit, Sainte-Bazeille, Tournon d’Agenais…). Le Département a été soutenu par les trois chambres consulaires qui proposaient également leurs propres sites ou applications.

La Chambre de commerce et d’industrie a ainsi lancé un site web interactif du commerce de proximité avec géolocalisation : www.commerce47.fr. Rapide, simple, gratuit et efficace, il permet d’accéder aux informations et liens utiles pour acheter chez les commerçants de proximité : en magasin, en drive, en click & collect, en livraison... Pour accompagner les producteurs locaux, la Chambre d’agriculture a quant à elle mis en place l’application gratuite Mangezvivezfermier47 répertoriant sur une carte les produits à retirer directement à la ferme ou sur les marchés de producteurs.

De son côté, la Chambre de métiers permet aux entreprises artisanales et aux artisans d’affronter la crise grâce à l’opération « Vivons local, vivons artisanal ». Objectif : inciter les Lot-et-Garonnais à acheter leur pain à la boulangerie du coin de la rue, à se rendre chez leur boucher, à faire appel à l’électricien installé sur leur commune… Ces quatre actions, qu’elles soient portées par le Département ou par les trois chambres consulaires, contribuent au maintien de l’activité économique de son village, à son attractivité et permettent aux professionnels de faire face à la crise.

Retour En avant

Commerces de proximité

Achetez en ligne, achetez local

Les commerces de proximité, dits « non-essentiels », ont été contraints de baisser leur rideau lors du 2e confinement de 2020. Pour leur permettre de rester en contact avec la clientèle, d’être visible et de maintenir une activité, le Département leur a donné la possibilité de créer facilement et gratuitement une boutique en ligne sur www.mavillemonshopping.fr/lotetgaronne. Une solution qui peut s’inscrire dans une stratégie de développement numérique à plus long terme.

Léjà très affectés par le premier confinement, les commerces locaux ont dû faire face à une nouvelle épreuve avec le second confinement. Décrété un mois avant les fêtes de fin d’année, période traditionnellement vitale pour leur activité, il a été mal vécu, d’autant plus que ces petits commerces de proximité étaient déjà en grandes difficultés et fortement concurrencés par les géants du e-commerce. Malgré tout, beaucoup ont su fait preuve d’inventivité pour continuer à vendre. Certains ont intensifié leur présence ou, tout simplement, ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux, mais d’autres se sont vite retrouvés désarmés, ne maîtrisant pas le numérique.

C’est dans ce contexte que le Département est rapidement intervenu. Objectif : soutenir tous les commerçants et les accompagner en leur donnant la possibilité de créer leur boutique en ligne. S’appuyant sur la plate-forme nationale www.mavillemonshopping.fr (filiale du groupe la Poste), il a donc offert la possibilité, dès le 13 novembre, à tous les commerces de proximité, d’utiliser ce service durant 4 mois à des conditions particulièrement avantageuses. La gratuité totale est même prolongée jusqu’au 12 mars inclus, la solution « Ma Ville Mon Shopping » ayant été retenue par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de son appel à manifestation d’intérêt portant sur les places de marché numériques. Une bonne occasion pour beaucoup de professionnels d’expérimenter cette solution numérique, sans frais et sans engagement, et éventuellement de choisir d’aller plus loin par la suite.

« C’est un outil supplémentaire non négligeable et un service de plus pour nos clients. Il présente l’avantage d’être très facile à utiliser et de nous offrir plus de visibilité. C’est également très pratique pour les clients qui peuvent commander en ligne puis venir chercher sur place ou se faire envoyer par mail leurs cartes cadeau », témoigne Olivier Clercy, responsable de l’escape game du Musée des Mystères à Marmande.

Souvent un frein pour se lancer sur le e-commerce, le problème de logistique est en grande partie résolu avec la plate-forme. « Les commerçants avaient du mal à passer à l’e-commerce car ils devaient faire des colis et quitter la boutique pour les expédier. Avec cette plate-forme, ils traitent leurs commandes web comme une commande en magasin. Elle est récupérée par le facteur qui livre le colis directement au client », explique le directeur général du site, Thierry Chardy. Solidaire des commerçants dits « non-essentiels », le Conseil départemental permet donc de tester gratuitement ce service numérique pendant quelques mois encore. « Je conseillerais aux Lot-et-Garonnais de profiter de l’aide du Département pour tester le service sans oublier que c’est à eux d’informer leurs clients et de mettre en avant des produits de qualité. Cela reste une boutique, même si elle est virtuelle, c’est donc à eux de l’animer », ajoute-t-il. Le site mavillemonshopping.fr/lotetgaronne est à utiliser sans modération pour soutenir nos commerces de proximité.

4 sites pour affiner vos recherches

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même