47 Magazine - 45 : Février 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

cote-verbatim-DSCN4234OK2.JPG
page-7---daniele_dhelias.jpg

Mettre en avant et faire la promotion de toutes nos filières agricoles est indispensable pour soutenir la profession. L’agriculture est le terreau de notre identité. C’est un atout. Permettre à nos producteurs d’aller à Paris, c’est aussi développer l’activité touristique.

Danièle Dhélias, conseillère départementale du canton du Val du Dropt et vice‑présidente de la commission Agriculture, Forêt et Environnement

13 filières sont présentes au salon avec la chambre d’agriculture et le CDT (Comité départemental du tourisme). Tous nos produits phares seront représentés : tomates (Les Paysans de Rougeline), pruneau, (Bureau international du pruneau), vin (les appellations AOC), miel (Abeille gasconne), cresson (Les cressonnières d’Aquitaine), noisette (Unicoque), truffe (trufficulteur), volaille (Séquoïa), fraise (association interprofessionnelle fruits et légumes), fruits et légumes (Caldabret), viande (Blonde d’Aquitaine et Veau de chez nous).

Retour En avant

AGRICULTURE

J – 15 : nos filières agricoles à Paris

Dans 3 semaines, 13 de nos filières agricoles feront la promotion de leurs produits au salon international de l’agriculture de Paris. Sous l’impulsion du Département, nos producteurs de fruits et légumes, de miel, de viandes, nos vignerons auront une semaine pour séduire les Franciliens, du 23 février au 3 mars, mais aussi pour nouer des contacts commerciaux avec de futurs clients. Et puisque notre territoire n’est pas seulement « le jardin de la France », le Comité départemental du tourisme mettra en avant les plus beaux atouts du « Lot-et-Garonne, cœur de Sud-Ouest ».

À moins d’un mois du salon international de l’agriculture de Paris, nos producteurs et vignerons règlent les derniers détails de leur déplacement. Stock de marchandises, palettisation, réservation des hôtels, impression des documents de communication, contact avec Rungis pour stocker les denrées périssables et fragiles... les organisateurs (le Département en partenariat avec 11 filières agricoles, la Chambre d’agriculture et le Comité départemental du tourisme) ont pensé aux moindres détails. Sans ce travail collectif, nos producteurs n’auraient pas les moyens de participer à une telle manifestation.


Du 23 février au 3 mars, le Lot-et-Garonne posera donc sa bannière au salon de l’agriculture de Paris. Une cinquantaine de producteurs ayant répondu à l’invitation de leurs filières respectives seront directement en contact avec les consommateurs et pas n’importe lesquels ! Les Franciliens sont, en effet, friands des produits estampillés Sud‑Ouest (pour preuve la frénésie des Marchés flottants tous les ans en septembre sur les bords de Seine). Nos producteurs feront déguster leurs produits, donneront des explications aux curieux, vendront leurs marchandises, rencontreront de futurs clients commerciaux, car un espace professionnel est prévu à cet effet. Certains ont déjà pris des rendez-vous avec notamment des chefs cuisiniers parisiens pour présenter leurs productions. L’objectif est bien évidemment de les faire connaître et de trouver des nouveaux débouchés.


Le mot de Danièle Dhélias Filières présentes au salon
Les animations : Cuisine en direct-live

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même