47 Magazine - 27 : Juillet 2014

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

page-08-annonce_THD_93x190_HD.jpg
Capture-decran-2014-06-27-a-11.29.36.jpg

À chaque branchement urbain, le Département réalisera un branchement rural

Conseil national du numérique (CNN)

Le CNN a pour mission de formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie. Pierre Camani, président du Conseil général et sénateur de Lot‑et‑Garonne, est membre du CNN où il y représente le Sénat.

Syndicat

1er du genre en Aquitaine et à l’initiative du Département, le syndicat mixte Lot‑et‑Garonne numérique regroupe le Conseil général, la Région et le Syndicat départemental d’électricité et d’énergie, mais également la totalité des communautés d’agglomérations et de communes. Créé pour structurer l’action des collectivités et assurer un déploiement équilibré de la fibre optique, il construira dès 2015 le futur réseau dans les zones non couvertes par les opérateurs privés. L’objectif est simple : déployer simultanément le THD à la ville comme à la campagne.

Capture-decran-2014-06-27-a-11.40.31.jpg

Réalisations et calendrier

Retour En avant

Très haut débit

La révolution numérique

La révolution numérique avec l’arrivée du Très haut débit (THD) est en marche en Lot‑et‑Garonne. Le Département s’organise pour déployer de manière équilibrée la fibre optique sur l’ensemble du territoire. Accroître la compétitivité et éviter la fracture numérique sont les deux raisons principales de la mise en œuvre de ce programme innovant. Le Conseil général anticipe, mise sur l’avenir et met tout en œuvre pour soutenir la reprise de la croissance !

Arrivée du THD : anticiper les mutations de demain


L’accès au THD constitue l’un des enjeux majeurs pour l’aménagement du territoire, son attractivité et la compétitivité des entreprises qui constituent le fleuron de l’activité économique lot‑et‑garonnaise.


Réalisations et calendrier


Refusant une nouvelle fracture numérique et donc conscients de la nécessité de préparer l’arrivée de cette nouvelle technologie, les conseillers généraux se sont saisis du sujet très en amont et ont travaillé à la constitution d’un !syndicat mixte, marquant ainsi le leadership du Lot‑et‑Garonne en Aquitaine.


Mis en place en février dernier, ce syndicat doit désormais déployer son ambitieux programme, sous l’égide du Département. En effet, « sans une intervention du Conseil général, seules 14 communes lot‑et‑garonnaises seraient couvertes en Très haut débit par les opérateurs privés d’ici 2020 », précise son président Pierre Camani. Aussi, « sur les 170 000 prises téléphoniques que compte le Lot‑et‑Garonne, 110 000 ne seront pas pris en charge par les opérateurs. Les collectivités membres du syndicat Lot‑et‑Garonne numérique devront donc les assumer en déployant de manière équilibré la fibre entre ville et campagne », poursuit‑il. Pour ce faire, à chaque branchement effectué en milieu urbain, le Conseil général demandera au syndicat de procéder à un branchement en milieu rural. D’ici 10 ans, 70 % des ménages lot‑et‑garonnais seront ainsi connectés à la fibre optique.


À chaque branchement urbain, le Département réalisera un branchement rural


Le Département fera également en sorte que des solutions alternatives de montée en débit soient proposées rapidement dans l’attente de la généralisation du dispositif.


Conseil national du numérique (CNN)

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même