47 Magazine - 31 : Été 2015

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Brèves

  • saveurs_vertical.jpg
    Producteurs de Pays

    17

    C’est le nombre de Marchés de Producteurs de Pays qui prendront vie durant tout l’été en Lot‑et‑Garonne, participant ainsi à l’animation des territoires.


    La saison 2015 a été lancée par le Département et la Chambre d’agriculture début juin, à l’hôtel Saint‑Jacques à Agen, régalant les papilles de plus de 500 personnes. Véritable lieu de convivialité et d’authenticité, ces marchés favorisent avant tout les contacts directs entre producteurs et consommateurs.

  • Agriculture

    « De la même façon que nos châteaux, bastides ou sites de loisirs, les produits de notre agriculture sont des atouts majeurs pour le tourisme. »

    Pierre Camani,

    président du Conseil départemental

  • Scolarité

    In’Tech Info ouvre ses portes

    Première école d’ingénierie informatique du genre en Lot‑et‑Garonne, In’Tech Info effectuera sa première rentrée en septembre prochain à Agen.


    S’adressant aux passionnés d’informatique de niveau bac, quels que soient leurs résultats scolaires, cette école délivrera deux types de diplômes : expert en ingénierie du logiciel et expert en systèmes et réseaux, soit des métiers d’avenir !


    Filière numérique


    Conscient de la nécessité de soutenir ce projet, le Département accueille ces formations dans des locaux dont il est propriétaire, à savoir l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation où les moyens seront ainsi mutualisés. Il a également initié la création d’un cluster (ensemble de structures liées par un même domaine d’activités), regroupant ainsi des acteurs de l’enseignement, de la recherche ou encore des entreprises œuvrant dans le domaine de l’économie numérique.


    Ce partenariat entre le Conseil départemental, l’Agglomération d’Agen, l’école supérieur In’Tech Info et le cluster inoo ouvre ainsi des perspectives encourageantes pour le développement de la filière numérique en Lot‑et‑Garonne.

  • spectacle_collegiens.jpg
    Musique

    « Les collégiens au chœur de l’orchestre »

    Cette année encore, le programme « Les collégiens au chœur de l’orchestre » a rencontré un vif succès !


    Après une année de travail intense, plus de 900 collégiens sont montés sur scène en mai et juin pour quatre concerts exceptionnels sur les thèmes « Rock collection » et « Carmina Burana ».


    Faire découvrir la scène


    Mené par le Département depuis 2013, en partenariat avec Voix si Voix la et les Symphonistes d’Aquitaine, ce projet pédagogique et artistique fédère les enseignants de musique et les musiciens professionnels, avec une volonté commune de faire découvrir la musique et la scène au plus grand nombre.

  • Cluster

    Valorisation des matériaux recyclables

    Le Département vient de labelliser un 11e cluster.


    Créé à l’initiative du syndicat départemental de traitement des déchets Valorizon et réunissant une vingtaine d’entreprises et structures phares du département, ce groupement travaillera sur des projets collaboratifs de valorisation des matériaux recyclables dans une démarche d’économie circulaire.

  • Concours

    « Innovations pour l’agriculture »

    Pour rester performante et compétitive, l’agriculture doit sans cesse se renouveler et innover.


    La technopole Agrinove, consacrée aux activités économiques en lien avec l’agriculture amont, l’a bien compris.


    3 prix décernés


    Le Syndicat mixte pour le développement économique du Néracais, créé par le Conseil départemental et la Communauté de communes du Val d’Albret, a lancé en 2015 son premier concours, d’envergure nationale, baptisé « Innovations pour l’agriculture ». Près de 30 candidatures ont été déposées ; 3 prix ont été décernés.


    À noter qu’Agrinove gère également deux grappes d’entreprises, dites clusters, l’une portant sur la recherche et la mise au point de produits phytosanitaires naturels, l’autre dédiée au machinisme agricole.

  • Sécurité routière

    L'affaire de tous !

    « Le comportement des usagers de la route est à l’origine de près de 90 % des accidents  », martèle Denis Conus, préfet de Lot‑et‑Garonne.


    En effet, une vitesse excessive, une consommation d’alcool ou de stupéfiant, l’usage du téléphone… constituent les premières causes des trop nombreux accidents survenus en Lot‑et‑Garonne depuis le début de l’année (21 personnes décédées entre le 1er janvier et le 15 juin).


    Modernisation


    Concernant l’état du réseau routier départemental, « aucun axe n’est identifié comme accidentogène », poursuit le Préfet. Le Département travaille cependant à la sécurisation des 3 000 km de routes dont il a la gestion, en consacrant près de 30 M€ par an au plan de modernisation du réseau routier. « Tous les aménagements répondent à un double enjeu : fluidifier le trafic et renforcer la sécurité », précise Patrick Cassany, 1er vice‑président en charge de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures et du Transport.


    Prévention


    Parallèlement, des actions de sécurité routière sont menées, à destination notamment des jeunes, des seniors, des motards… Pilotées par le Département et la Préfecture, en partenariat avec des associations compétentes en la matière, ces opérations visent les mêmes objectifs : rappeler les règles du code de la route et appeler chacun à la plus grande vigilance.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même