47 Magazine - 44 : Novembre 2018

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

DSCN5741.jpg
Retour En avant

Expression

Occitan

Engatjament per l’occitan


L’engatjament ciutadan per la lenga e la cultura occitanas es una realitat dempuèi de decennias. Los occitanistas passan fòrça temps e despensan lor moneda per promòure l’occitan. Dins nòstre departament, d’unes son conselhièrs municipals e occitanistas. Ensajan de persuadir lors collègas e lor conse de menar una politica lingüistica en favor de l’occitan. D’autres son pas elegits mas ensenhan la lenga al mond bèl sens èstre remunerats coma a Agen al Centre cultural o ben fan d’influençariá al prèp de lor comuna.

En Òut e Garona, dempuei 45 ans, l’Escòla Occitana d’Estiu prepausa cada an d’estagis de lenga en immersion pendent una setmana a d’estudiants que venon de pertot, quitament de l’estrangièr. Lo musèu del fetge gras dins la tombada de Frespech mòstra amb una senhalètica bilingüa e l’etiquetatge en occitan dels produchs de la bòrda que la cultura occitana se marida amb l’economia locala. Responsable per l’occitan a la comuna d’Agen, participi amb l’associacion « Agenés Tèrra Occitana » a la Quinzena occitana patronada pel Conselh departamental en organizar de caminadas bilingüas a Agen e dins Agenés. Tenèm un taulièr occitan al festenal de la pruna. Avèm obtengut de placas de carrèra en occitan dins lo còr de vila d’Agen e tanben a Lairac.

Volèm que la senhalética bilingüa siá adoptada a Agen per començar. Es nòstre engatjament ciutadan desinteressat : luchar sens relambi per la visibilitat de nòstra lenga e encoratjar lo mond a l’aprene per li donar un avenir.

Engagement pour l’occitan


la culture occitanes est une réalité depuis des décennies. Les occitanistes passent beaucoup de temps et dépensent leur argent pour promouvoir l’occitan. Dans notre département, certains sont conseillers municipaux et occitanistes. Ils essaient de persuader leurs collègues et leur maire de conduire une politique linguistique en faveur de l’occitan. D’autres ne sont pas élus mais ils enseignent la langue aux adultes sans être rémunérés comme à Agen au Centre culturel ou bien ils font du « lobbying » auprès de leur commune.

Dans le Lot-et-Garonne, depuis 45 ans, l’École Occitane d’Été propose tous les ans des stages de langue en immersion pendant une semaine à des étudiants qui viennent de partout, même de l’étranger. Le Musée du foie gras aux environs de Frespech montre avec une signalétique bilingue et l’étiquetage en occitan des produits de la ferme que la culture occitane se marie avec l’économie locale. Responsable pour l’occitan à la mairie d’Agen, je participe avec l’association « Agenés Tèrra Occitana » à la Quinzaine occitane patronnée par le Conseil départemental en organisant des randonnées bilingues à Agen et en Agenais. Nous tenons un stand occitan au Pruneau show. Nous avons obtenu des plaques de rue dans le centre‑ville d’Agen et aussi à Layrac.

Nous voulons que la signalétique bilingue soit adoptée à Agen pour commencer. C’est notre engagement citoyen désintéressé : lutter sans cesse pour la visibilité de notre langue et encourager les gens à l’apprendre pour lui donner un avenir.


Office public de la langue occitane
22 boulevard du Maréchal Juin
31400 Toulouse.
Téléphone : 05 82 60 02 80



Jean-Pierre Hilaire
06 76 47 32 12
Jean-pierre.hilaire@wanadoo.fr


Des suggestions pour cette rubrique ?

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même