47 Magazine - 47 : Juillet 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

Luttedopage.jpg
Retour En avant

Lutte contre le dopage

Des collégiens tournent un clip…

C’est une croisade à laquelle se livre depuis 15 ans, Christine Pezet-Gonnet, professeur d’EPS au collège Sainte-Foy (Adèle-de-Trenquelléon) d’Agen. Grande sportive, elle s’est, tout naturellement, engagée dans la lutte antidopage. Avec l’aide de collégiens et à l’horizon des Jeux olympiques de 2024, elle sensibilise les jeunes aux méfaits des pratiques qui s’infiltrent dans de nombreuses disciplines. Leur clip est en cours de tournage !

«C’est toute l’éthique du sport et ses valeurs qui sont en jeu », considère Christine Pezet-Gonnet, professeur de sport en collège. Son combat en faveur de la santé des jeunes a obtenu la reconnaissance du ministère de la Jeunesse et des Sports, la considération de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), l’intérêt du Comité national Olympique et la sympathie de nombreux champions, athlètes et artistes. Il faut dire qu’elle mouille le maillot depuis 15 ans pour lutter contre le dopage. « C’est en m’entraînant que je me suis rendue compte que la morphologie de certaines sportives changeait étrangement. Après m'être documentée sur le sujet, j’ai décidé de sensibiliser les collégiens que j’avais en cours. Je leur ai demandé s’ils seraient capables de prendre des produits pour améliorer leurs performances, j’ai obtenu 95 % de oui ! » Effarée, elle commence sa lutte et réalise avec les jeunes son premier dépliant.

Depuis, elle milite pour une pratique sportive saine, tient un stand antidopage avec l’appui technique et médical de l’AFLD à l’invitation des fédérations et à l’occasion de championnats importants. Des élèves l’accompagnent et s’adressent à d’autres jeunes compétiteurs : le message passe peut-être mieux. « Si on se dope, on ne respecte ni soi, ni l’adversaire. On peut monter sur le podium, mais c’est une fausse victoire. »

Depuis décembre, elle travaille sur un clip en association avec les chorales du primaire et du collège et l’aide artistique de Claire Cardron titulaire du label éco-santé, de Leyla Serrano, professeur de musique, et Nathalie Bonnet, enseignante en arts plastiques. Les jeunes ont écrit une chanson éloquente et ont su trouver les mots justes. Interprété par des solistes et une trentaine d’élèves, le morceau a été enregistré au studio L’Atelier de Cédric Moulié et le clip tourné au stade Rabal d’Agen. Aux paroles porteuses d’espoir de la jeunesse qui met en garde sans moraliser, s’intercalent des messages d’athlètes, Tony Estanguet, patron des JO Paris 2024, Benjamin Malaty, Yohann Diniz, Christophe Bassons, Stéphane Diagana, de chanteurs, Fabienne Thibeault notament, et de personnalités comme Marie-Georges Buffet, Christine Pezet-Gonnet compte bien profiter du rayonnement des JO de Paris pour faire passer son message.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même