47 Magazine - 51 : Novembre 2020

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

260px-Louis_Ducos_du_Hauron_-_Paul_Nadar.png Louis Ducos du Hauron

La vie de l’inventeur

Née à Agen, Pauline Roland est la dessinatrice de la bande dessinée initiée par les Amis de Ducos du Hauron sur la vie de l’inventeur de la photo couleur. L’ouvrage devrait sortir fin novembre dans le cadre du centenaire de la mort du Lot-et-Garonnais. Pauline travaille avec l’historienne Marine Gasc.

Centenaire de la mort de Ducos du Hauron

Situation sanitaire oblige, la plupart des grands événements du centenaire de la mort de Louis Ducos du Hauron auront lieu à l’automne 2021. En plus des manifestations organisées par le comité du centenaire, avec un colloque scientifique international (sous la direction d’Alain Aspect) et l’ouverture d’une salle permanente consacrée à la photographie au musée d’Agen, les Archives départementales présentent à partir de septembre 2021 une exposition pédagogique sur la vie et les inventions de Ducos du Hauron, préparée avec le concours de René Dreuil. Cette exposition a vocation à circuler ensuite gratuitement pendant l’année scolaire 2021-2022 dans les établissements culturels et scolaires du département.

Pour aller plus loin :
www.ducosduhauron.com

Retour En avant

Portrait

Louis Ducos du Hauron

Louis Ducos du Hauron est un savant visionnaire, qui a vécu et qui est mort à Agen il y a cent ans. Il est reconnu non seulement comme l’inventeur de la photographie en couleurs, mais aussi du principe de l’image en 3D et de la première diapositive. Précurseur de l’image animée, il a ouvert également la voie au futur cinématographe, 30 ans avant les frères Lumière.

Né à Langon en 1837, Louis Ducos s’installe à Agen avec son frère Alcide en 1863. Très jeune, il s’intéresse aux arts et aux sciences, particulièrement à la lumière : il fait sa première communication à la Société académique d’Agen à l’âge de 22 ans. La photographie a été inventée il y a moins de 30 ans et le « jeune savant du Midi », comme le surnomme la presse parisienne, la rêve déjà en couleurs ! Pour cela, il imagine de décomposer la lumière en trois couleurs primaires en superposant trois clichés monochromes… et cela fonctionne !

Il va passer tout le reste de sa vie scientifique, à Agen, en Algérie puis à Paris – où il suit son frère, magistrat, qui lui apporte son soutien moral et financier – à perfectionner son procédé, à mettre au point des appareils et des techniques, à déposer des brevets pour reproduire et imprimer fidèlement les photographies couleurs. C’est ainsi que naît en 1877 sa célèbre vue d’Agen prise depuis le coteau de l’Ermitage, présentée comme la première photo couleur de l’histoire. Explorant à fond son domaine, il perfectionne au passage la technique des anaglyphes, images qui restituent l’impression de relief et ancêtre de nos lunettes 3D, et il s’intéresse de près aux images animées : dès 1864, il a la vision de ce qu’Edison aux États-Unis et les frères Lumière vont réaliser 30 ans plus tard.

Peut-être moins doué pour les affaires que pour la recherche, il ne profite pas des retombées économiques de son invention qui a pourtant fait la fortune de nombreux industriels et éditeurs. En 1914, lorsqu’il revient en Lot-et-Garonne, il est déjà tombé dans l’oubli. Un savant que l’équipe scientifique pluridisciplinaire du Synchrotron de Grenoble a réhabilité en 2018, en étudiant ses clichés, avec des techniques innovantes, en définissant les divers composés chimiques (pigments, gélatine, collodion, résine…) qu’il avait utilisés pour reproduire les couleurs. Ducos du Hauron retrouve ainsi la paternité exclusive du tout premier cliché polychrome, nommé héliochromie, qu’Américains et Anglais avaient tenté de lui ravir.

La vie de l'inventeur en bande dessiné Au sujet des événements du centenaire de sa mort

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même