47 Magazine - 52 : Janvier 2021

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

page-4---thierry-perezV3.png

La préservation de l’environnement, un enjeu majeur

« Valoregen propose une solution en adéquation avec les préoccupations sociétale, environnementale et économique de 2019 sur le plastique. La crise sanitaire de la Covid-19 a retardé de manière critique le calendrier du projet, mais, en réalité, elle a aussi offert une vraie opportunité de relance des activités économiques sur un nouveau modèle répondant au défi climatique des prochaines années. Beaucoup pensaient que la solution pour retraiter nos déchets triés devait passer, entre autres, par leur exportation en Asie (notamment en Chine), sans jamais se poser la question des impacts environnementaux. Dans ce cas, le seul indicateur décisionnel était financier. Aujourd’hui, et c’est une bonne chose, la préservation de notre environnement est devenue un enjeu majeur. Nous en serons un acteur majeur. »

Retour En avant

Portrait

Thierry Perez

Fort d’une expérience significative et reconnue dans le secteur de la plasturgie et du recyclage des déchets, Thierry Perez a fait le choix de créer sa propre entreprise à l’Écoparc de Damazan. Valoregen a pour ambition de devenir le premier recycleur de plastique neutre en carbone au monde grâce à une technologie brevetée et unique. Il revendique une solution de transition environnementale « made in Lot-et-Garonne » pour l’économie circulaire des plastiques.

Originaire d’Hagetmau dans les Landes, de formation ingénieur généraliste, Thierry Perez a commencé sa vie professionnelle en 1989. Durant sa carrière, il a pu évoluer à différents postes à responsabilités dans divers secteurs d’activités comme : l’industrie papetière, le conseil, la gestion des déchets, le recyclage des plastiques, la gestion des déchets radioactifs (nucléaire). En 2018, alors que la problématique du recyclage des plastiques n’est pas encore au cœur des préoccupations de notre société, il s’y intéresse. Et avec son épouse, il se lance dans l’aventure.

Ce n’est pas un hasard si Thierry Perez a ciblé le Lot-et-Garonne, terre natale de son épouse, cofondatrice de Valoregen. Autres atouts du territoire : la proximité de l’échangeur routier sur l’axe de l’autoroute A62 apportant des solutions logistiques, l’équidistance des gisements des matières (déchets plastiques) des régions bordelaise et toulousaine, la proximité du lycée de Marmande proposant des formations en plasturgie, la proximité du canal pour utilisation du transport fluvial et la possibilité de s’installer à l’Écoparc de ValOrizon dédié à l’économie circulaire. « L’accompagnement dont nous avons bénéficié de la part des équipes de ValOrizon est une véritable chance pour le projet Valoregen », confie-t-il.

Écoparc de Damazan

Valoregen devrait être la 7e entreprise à s’installer sur L’Écoparc de ValOrizon (syndicat mixte de valorisation et traitement des déchets du Lot-et-Garonne). Situé en plein cœur du Lot-et-Garonne, à Damazan, ce site regroupe des outils de recyclage et de valorisation complémentaires, innovants et solidaires. Depuis 2017, ValOrizon s’est engagé dans une démarche territoriale pionnière dédiée à l’économie circulaire et à la croissance verte.

La préservation de l'environnement, un enjeu majeur

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même