47 Magazine - 50 : Mai 2020 - Spécial

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

MemoireConfinement-Rep-300x250px.png
Retour En avant

Archives départementales

Retour aux sources

Le 16 mars, les Archives départementales à Agen fermaient leurs portes au public pour cause de confinement. Les salles de lecture étaient désormais désertes et inexorablement silencieuses. Pour rester, malgré tout, en contact avec les usagers, elles leur ont envoyé tous les jours une newsletter « clin d’œil ».

Pour garder le lien avec ses usagers pendant cette période de confinement, les Archives départementales leur ont fait un « clin d’œil » quotidien. Stéphane Capot, directeur du site agenais, leur racontait en effet l’histoire d’une image tirée du fonds numérisé par les Archives. Il n’a jamais été en panne d’idées puisque le site des Archives compte trois millions d’illustrations. « Notre site existe depuis une vingtaine d’années et nous l’enrichissons de nouveaux documents numérisés au fil des ans », précise-t-il. Depuis le début du confinement, il a aussi constaté que le nombre de connexions a augmenté de 20 % par rapport à la même période l’an dernier. « Nous avons donc eu l’idée de créer une salle de lecture virtuelle, d’autant plus que nos salles étaient désormais fermées au public. »

Autre constat : les principales recherches ont porté sur la généalogie. « Les Français et pas seulement les Lot-et-Garonnais ont profité du confinement pour entreprendre des recherches sur leurs ancêtres. » Le fonds des Archives départementales est en effet consultable partout dans le monde. « Nos ressources sont reprises par des portails nationaux, donc même si les internautes ne nous connaissent pas, ils peuvent facilement arriver sur notre site. » Fermeture oblige, les archives départementales se sont ainsi réinventées, pour continuer de valoriser autrement notre patrimoine culturel local. Des nouvelles pratiques qui, assurément, laisseront des traces…

Mémoire de confinement

Se souvenir, garder une trace de cette période jusqu’alors inédite dans notre histoire contemporaine, tel est l’objectif recherché par les Archives départementales en lançant une collecte intitulée « #mémoiredeconfinement ».

Vous êtes ainsi invités à adresser vos témoignages écrits et récits de votre expérience (journal de confinement, lettre ouverte, poésie…), sur les changements apportés dans la vie quotidienne (poste de télétravail, installation de classe à la maison, scènes d’applaudissement à 20 h…), vos dessins d’adultes ou d’enfants, vos photographies de réalisations artistiques ou manuelles, vos documents sur les sorties (attestations « améliorées »), vos photographies de scènes de rues, street-art ou encore des graffitis apparus sur la route…

Envoyez les documents texte en pdf, odt ou doc, les photographies en jpg (maxi 5 Mo), vos vidéos (maxi une minute) et votre attestation d’autorisation d’utilisation de ces documents (à télécharger sur ce site).

Par message électronique :
- pour les documents jusqu'à 5 Mo : archives@lotetgaronne.fr
- pour les documents plus lourds, utilisez wetransfer.com

Par courrier :
- Archives départementales – Mémoire de confinement – 3 place de Verdun – 47922 Agen Cedex

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même