47 Magazine - 29 : Janvier 2015

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

page-09_THI5720.jpg Le site de Pindères-Beauziac a été retenu pour accueillir le Center Parcs Aquitaine-Lot-et-Garonne.

Point de vue

« Avant toute chose, je tiens à souligner que la démarche du président Camani s’inscrit dans la politique associative de la Sepanlog, à savoir transparence et concertation. Aussi, la Sepanlog a‑t‑elle été associée pour participer au choix du site Center Parcs. De 14 projets initiaux, nous avons écarté au fur et mesure, pour des raisons environnementales, tous les projets, pour n’en retenir au final qu’un seul : le site de Pindères‑Beauziac. En effet, nous avons mené des pré‑études en termes de biodiversité et de patrimoine local. À ce stade, il n’y a pas d’obstacle majeur à la réalisation du projet sur le site retenu. Pour vérifier ces premiers résultats, deux campagnes de piégeage non vulnérable seront organisées courant hiver. Elles sont nécessaires à une meilleure connaissance de la faune et de la flore locales et donc à la prise de conscience d’éventuelles problématiques. Je mentionnerais un second point de satisfaction. Le Département se portera acquéreur de terrains limitrophes au village de vacances pour les intégrer à son réseau d’Espaces naturels sensibles. »

Alain Dalmolin
Secrétaire général de la Sepanlog, Société pour l’étude, la protection et l’aménagement de la nature en Lot‑et‑Garonne

V2_Center_Parcs_-_De_Vossemeren_2004.jpg
D’ici 2019, le centre aqualudique ouvrira ses portes aux visiteurs.

Un environnement préservé

Après plusieurs mois de recherche, le site pour l’implantation du village de vacances Center Parcs est enfin connu. Quatorze sites auront été étudiés pour choisir celui qui réunissait l’ensemble des conditions et respectait au mieux les contraintes environnementales (lire ci-dessus l’avis de la Sepanlog). Évitement de zones humides, de sites naturels classés (Natura 2000, Znieff), de périmètres de zones de captage… un véritable effort a été réalisé pour préserver au maximum l’environnement !

Aspect financier : un partenariat privilégié avec les collectivités

Établissements publics et collectivités territoriales font bloc depuis le départ dans le dossier Center Parcs Aquitaine‑Lot‑et‑Garonne. Sans leur soutien financier, l’opportunité d’une telle implantation n’aurait pu se concrétiser. Sur les 170 M€ nécessaires à la réalisation du projet, le Conseil général, la Région, la Communauté de Communes Coteaux et Landes de Gascogne, et la Caisse des dépôts et consignations participeront pour plus de la moitié au capital de 70 M€ de la future structure type SEM, Société d’économie mixte, qui interviendra sur la construction du village de vacances.

Des loyers garantis, calculés sur l’apport financier initial, seront versés durant 20 années aux collectivités, remboursant ainsi les crédits investis.

Retour En avant

Center parcs

Un site qui fait l’unanimité

On en parle depuis plusieurs mois… Le projet Center Parcs Aquitaine‑Lot‑et‑Garonne se concrétise ! Le groupe Pierre et Vacances a officialisé son implantation sur notre département, sur les communes de Beauziac et de Pindères. Là, en territoire des Coteaux et Landes de Gascogne, en pleine forêt landaise, pour grande partie destinée à l’exploitation, un village de vacances Center Parcs nouvelle génération devrait voir le jour d’ici 2019. La destination vacances Lot‑et‑Garonne gagnera en notoriété grâce à cette installation en lande gasconne !

C’est entre Beauziac et Pindères, à l’ouest de Casteljaloux, en plein cœur de la nature, que s’étendra le futur village de vacances Center Parcs Aquitaine‑Lot‑et‑Garonne. Cet équipement d’hébergement touristique sera composé de cottages en bois et d’un grand centre aquatique et de loisirs. Produit de grande qualité, il permettra d’accueillir au mieux les touristes souhaitant profiter d’un cadre exceptionnel en famille ou entre amis et désireux de « vivre des moments de détente, d’émotion et de complicité dans l’une des plus belles forêts françaises ».


Point de vue : Alain Dalmolin


Le projet devrait être déployé sur 83 hectares. Prévoyant près de 400 cottages tout confort, il sera intégré au mieux dans le paysage, dans le plus grand respect de l’environnement et dans un réel souci de préservation de la biodiversité locale (lire l’encadré traitant de l’avis de l’association la Sepanlog). De plus, des exigences précises ont été formulées en matière de construction (recours à un haut niveau de performance énergétique, aux énergies renouvelables…) ou encore de pratiques durables sur site (tri des déchets, équipements économes en eau…).


Un environnement préservé


À terme, ce complexe d’accueil touristique, ouvert toute l’année, dynamisera fortement l’économie locale, notamment grâce à la création de 300 emplois locaux (animation, accueil, restauration, entretien, maintenance, administration…), mais aussi aux retombées fiscales et touristiques pour les communes et les commerces et sites avoisinants estimées à 5 millions d’euros par an (producteurs, artisans, prestataires de loisirs, etc.).


À noter également que durant la construction du projet, jusqu’à 500 emplois locaux seront créés, avec des chantiers qui pourront bénéficier à des entreprises lot‑et‑garonnaises.


Aspect financier : un partenariat privilégié avec les collectivités

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même