47 Magazine - 57 : Juin 2022

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

prem_couv_mag_resized3Xavier-Chambelland_10.jpg

Édito

028_SB_CD47AntoineDominique.png

Inauguré le 19 mai dernier, le Center Parcs du Lot­-et-­Garonne –­ Landes de Gascogne marque l’abou­tissement d’un projet touristique exception­nel pour notre département. Depuis plusieurs années, le Conseil départemental s’est mobilisé sans relâche pour la réussite de ce projet créa­teur d’emplois, exemplaire en matière environ­nementale et fondamentalement important pour le développement touristique du Lot­-et-­Garonne. L’ouverture du Center Parcs pour la saison esti­vale augure d’un bel été lot­-et­-garonnais placé sous le signe du retour à la normale que nous attendions tous après deux ans de crise sanitaire.

Pour renouer avec le sens de la fête et l’esprit de convivialité qui font l’âme de nos territoires, le Conseil départemental a concocté un pro­ gramme de manifestations citoyennes, sportives et culturelles largement accessibles à tous pour profiter au maximum de cet été 2022.

Quelques semaines auparavant, le Département a voté son budget 2022, un budget ambitieux pour le Lot­-et­-Garonne et pour les Lot­-et­-Garonnais, mais un budget responsable qui tient compte des incertitudes qui pèsent sur notre économie. Nos ambitions pour 2022 reposent donc sur trois piliers pour d’abord renforcer les solidarités du quotidien et à tous les âges de la vie, pour ensuite conforter notre mission de premier aménageur de proximité afin d’améliorer les infrastructures et préparer l’avenir. Nous le ferons en lançant cette année la grande concertation du plan « routes et déplacements du quotidien » doté de 120 mil­lions d’euros. C’est enfin la nécessité d’accélérer les transitions écologiques, économiques et so­ciales pour transformer notre économie locale et l’adapter au changement climatique.

Le changement climatique, nous en subissons déjà les effets avec la multiplication des séche­resses estivales ou plus récemment l’épisode de gel qui a touché notre agriculture au printemps. Le Conseil départemental a pris ses responsabili­tés en actant le principe d’une enveloppe excep­tionnelle, complémentaire des aides de l’État, pour venir en aide aux agriculteurs impactés.

Sophie Borderie
Présidente du Conseil départemental

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même