47 Magazine - 43 : Juillet 2018

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

verger_pommes_bio_abeilles-3_ER.jpg

Édito

PierreCamaniRVB.jpg

Lors des intempéries qui ont provoqué de nombreux dégâts sur une partie de notre territoire, fin mai et début de juin, les agents départementaux ont été en première ligne. Aux côtés des sapeurs-pompiers, des gendarmes, des fonctionnaires municipaux, ils sont intervenus sur les routes devenues dangereuses voire impraticables en raison de la violence des eaux. Agir dans l’urgence était de notre responsabilité, à l’exemple d’autres services publics mobilisés dès qu’une catastrophe naturelle survient. J’ai pu également, sur le terrain, constater l’importance des dommages que nous réparerons selon un calendrier intégrant les coûts et l’état de la chaussée.

Après la pluie vient le beau temps et l’espoir d’une saison touristique remplissant toutes ses promesses. Notre engagement pour faire du Lot‑et‑Garonne une destination privilégiée au coeur du Sud-Ouest porte ses fruits. En dix ans, le nombre de lits touristiques a augmenté de 40 %. Les États généraux du tourisme que nous avons réunis en 2016 et 2017, avec la participation de tous les acteurs concernés, ont tracé des perspectives pour la décennie à venir.

Notre vision du développement touristique n’est pas celle des tour-opérators et des flots de visiteurs déversés sur des sites touristiques. À l’inverse, notre ambition se veut résolument ancrée dans la singularité de notre terroir, authentique, généreux et convivial. Elle prend appui sur la diversité et la qualité de notre patrimoine naturel et bâti, de notre gastronomie et de notre offre culturelle et festivalière. Fort de ces atouts que nous pouvons davantage valoriser, nous avons augmenté nos capacités d’accueil et élargi notre gamme de prestations.

L’extension du parc aquatique Walibi comme les autres projets d’équipements à l’étude ont vocation, à terme, à renforcer notre ossature touristique et à irriguer l’ensemble du département. Les partenariats en cours d’élaboration avec nos voisins participent de la même volonté. Avec la Dordogne et la Gironde, nous voulons faire cause commune pour promouvoir les réseaux de déplacements doux avec les vélo-routes et les itinéraires pédestres, par exemple le long du canal de Garonne dont le merveilleux parcours reste trop méconnu.

Ainsi, nous séduirons de nouveaux publics permettant de conforter nos entreprises et l’emploi local, tout en préservant l’esprit et le cadre d’un tourisme vert et de proximité. Investir dans le tourisme constitue un véritable gisement d’avenir. À chacun d’entre nous de prendre l’habit de l’ambassadeur du Lot‑et‑Garonne pour porter haut nos couleurs.

Je souhaite un bel été à tous en vous invitant à la (re)découverte des beautés de notre terre gasconne.

Pierre Camani,
Président du Conseil départemental

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même