47 Magazine - 50 : Mai 2020 - Spécial

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

d.lafage.png Didier LAfage, Directeur du Centre Hospitalier Agen-Nerac - ©CD47
Retour En avant

Didier Lafage - Directeur du Centre hospitalier Agen-Nérac

Première ligne

Quelles mesures ont été mises en place par l’hôpital pour lutter contre le Covid-19 ?

Le Centre hospitalier Agen-Nérac a été identifié aux premiers jours de la crise sanitaire comme un établissement dit de « 2e ligne » sur le plan régional. Mais la présence de cas positifs importés sur notre territoire nous a obligés à très rapidement anticiper notre réponse. Nous avons alors, en lien avec les autres établissements du Groupement hospitalier de territoire de Lot-et-Garonne et grâce à un partenariat étroit avec la Clinique Esquirol Saint-Hilaire, pu mettre en place des organisations adaptées et adaptables pour répondre aux besoins de la population.

En début de crise, l’objectif premier de l’établissement a été de pouvoir accueillir un afflux important de patients Covid +. Les prises en charge de patients non Covid ont été reportées pour celles qui pouvaient l’être sans perte de service pour le patient. Cela a permis tout à la fois le redéploiement des moyens humains et matériels vers les unités Covid nouvellement créées tout en garantissant la qualité et la sécurité des soins des patients non Covid et nécessitant une prise en charge immédiate.

En seconde phase épidémique, l’établissement s’est concentré sur la pérennisation de ses organisations et la mise en place d’équipes mobiles d’hygiène et de prélèvements permettant d’assurer le maillage et la couverture de l’ensemble des établissements sanitaires et médico-sociaux du territoire.

Avec l'annonce du déconfinement progressif à compter du 11 mai, c'est une nouvelle période qui s'ouvre pour l'hôpital. Une période durant laquelle il est essentiel de mettre en œuvre des circuits différenciés Covid/non Covid ; de prendre en charge les patients Covid positifs ou suspects dans des unités d’hospitalisation dédiées ; de garantir la qualité des prises en charge et la sécurité des soins à l’ensemble de nos usagers.

Comment vos équipes ont vécu cette période ?

L’ensemble des professionnels du Centre hospitalier ont été et se sont mobilisés dès le début de la crise. Nos équipes médicales, soignantes, administratives mais également nos services techniques et logistiques ont été très sollicités et continuent à l’être pour faire face à l’épidémie de Coronavirus. Leur engagement a été à la hauteur de la crise sanitaire que nous avons traversée et que nous traversons encore.

Depuis le début du mois de mars et l'accueil de notre premier patient Covid, nous devons faire face à une situation inédite qui a amené l'hôpital à revoir l'intégralité de son fonctionnement. Les mesures nationales mises en place ont impacté de manière importante le quotidien personnel de chacun de nos personnels, les organisations de travail ont été bouleversées et tous ont dû s’adapter à ces changements. Aussi difficile que cela a pu l'être, l’ensemble de nos équipes ont répondu présentes et se sont mobilisées pour assurer la continuité de l'accueil et de la prise en charge de nos patients. C’est une des forces de l’hôpital public. Je salue ici, le professionnalisme de chacun d’entre eux.

À plusieurs reprises, les professionnels du Centre hospitalier Agen-Nérac m’ont indiqué combien ils avaient été touchés des marques de soutien et de sympathie qu’ils avaient reçues de la part de la population. C’est important pour eux de savoir qu’ils sont soutenus et reconnus.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même