47 Magazine - 48 : Octobre 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

_THI6708.jpg Biau germe pratique exclusivement la vente à distance : en ligne et par correspondance.
page-15-Raymond-Girardi_THI5090.jpg

Les semences sont un élément indispensable à notre souveraineté alimentaire. Sans graine, pas de légumes, fruits, plantes… Les agriculteurs de Biau germe accomplissent un travail déterminant, en permettant la diffusion et la transmission d’un patrimoine végétal exceptionnel.

Raymond Girardi,
vice-président en charge de l’Agriculture, de la Forêt et de l’Environnement

GIE Le Biau Germe

Lieu-dit Garliet
47360 Montpezat d’Agenais
05 53 95 95 04
www.biaugerme.com

Retour En avant

Biau Germe

Leader régional des semences bio !

Basé à Montpezat d’Agenais, le Biau Germe est la seule entreprise de semences 100 % bio de Nouvelle‑Aquitaine. Spécialisée dans la production de semences potagères, florales, aromatiques et d’engrais vert, elle s’est taillée depuis 1982 une solide part de marché dans un paysage français de semenciers bio qui se comptent sur les doigts d’une main.

25 agriculteurs et agricultrices travaillent sur douze fermes de la vallée du Lot et du pays de Serres. Des pionniers dans leur domaine ! « Au début des années 80, nous nous sommes mobilisés autour des semences qui disparaissaient. Aujourd’hui, au sein de notre Groupement d’intérêt économique (GIE), nous sommes à la fois des multiplicateurs de semences et des artisans semenciers qui produisent, trient, testent et conditionnent des graines avant la mise en vente », explique Christian Crouzet.

Leurs produits font le bonheur des jardiniers amateurs, des maraîchers bio, des collectivités territoriales, des conservatoires régionaux, des paysagistes et des chefs cuisiniers, avides d’originalité pour leurs préparations culinaires. Le GIE ensemence la France, les pays limitrophes, certains pays européens, parfois le Japon et les jardins municipaux de Montréal.

Le groupement apporte sa pierre au maintien de la biodiversité cultivée, à la sauvegarde de la micro-faune, à l’équilibre écologique des jardins et des fermes. Aussi, il est reconnu « mainteneur officiel d’une partie du patrimoine national de la biodiversité potagère ».

Son catalogue recense 450 articles (courgettes rondes de Nice, cardons, carotte rouge sang introduite au XIXe siècle, cornichon de Meaux, phacélie précieuse en apiculture…) avec de nouvelles propositions chaque année. Pour répondre à la demande, Biau Germe est même en train de construire un local de 800 m² en matériaux bio‑sourcés répondant aux règles bioclimatiques. C’est une première pour un bâtiment à vocation agricole.

« Nous sommes dans la tradition d’un patrimoine agricole et gastronomique que nous développons avec les moyens modernes : nouvelles techniques en agronomie, logiciels informatiques pour la gestion des variétés proposées… », conclut Christian Crouzet.

Le mot de Raymond Girardi GIE Le Biau Germe

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même