47 Magazine - 44 : Novembre 2018

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

CP2_CabinetArchitectureArtur.jpg © Cabinet Architecture Arotcharen

L’avis du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN)

Le 23 mars 2017, le CNPN a émis un avis favorable au projet, en soulignant que « la démarche éviter, réduire, compenser était remarquablement menée ». « L’intérêt de la biodiversité et l’absence de contraintes environnementales fortes ont été un critère majeur », souligne le CNPN. Le rapport précise que « le projet d’aménagement initialement de 87 ha est ramené à 48,8 ha réellement aménagés en évitant les espaces d’espèces remarquables, conformément à la démarche ERC, ce qui réduit d’autant le besoin de compenser ».

Le +

Un espace naturel sensible au Sud du Center Parcs

33 ha situés au sud du Center Parcs présentent un intérêt écologique, confirmé par un diagnostic réalisé par la Sepanlog. Le Département a ainsi validé la création d’un Espace naturel sensible à cet endroit pour préserver la qualité du site, assurer la sauvegarde des habitats naturels et l’ouvrir au public dans le respect de la sensibilité des milieux.

Retour En avant

Center Parcs

Une nouvelle étape importante

Le projet de Center Parcs sur le site de Pindères‑Beauziac va entrer en phase opérationnelle pour une ouverture prévue au printemps 2021. Depuis le 19 mai 2015, date de la signature du protocole entre le Département, la Région Nouvelle‑Aquitaine et le groupe Pierre & Vacances, le projet a été murement réfléchi et concerté pour parvenir aujourd’hui à un modèle à taille humaine qui concilie les dimensions environnementale, sociale et économique.

La taille humaine est bien ce qui caractérise ce projet, avec 400 cottages, au lieu des 800 habituellement implantés, et une surface réellement aménagée limitée à 48,8 ha sur les 85 ha de forêts que compte le site au total. Et surtout, la partie couverte est la plus restreinte possible pour les équipements de loisirs. Il s’agit d’une rupture avec le modèle de « bulle » souvent associé à ce type de projet.

La conception d’équipements ouverts, respectant l’esprit bastide et profitant du climat lot‑et‑garonnais, a été privilégiée. Un projet sur‑mesure donc au coeur du Sud‑Ouest.

Un projet concerté


Si le Conseil départemental a très vite saisi l’opportunité d’une implantation d’un Center Parcs sur notre territoire, il a posé ses conditions et a pris le temps de la maturation du projet pour que rien ne soit laissé au hasard. Pour chaque étape du projet, des comités associant le plus grand nombre d’acteurs ont été mis en place. Le comité Environnement, composé d’acteurs associatifs et institutionnels, a d’abord participé aux études environnementales 4 saisons en vue de déterminer les zones à enjeu environnemental fort et les espèces faunistiques et floristiques protégées.

Le comité Aménagement a, quant à lui, travaillé à sécuriser les procédures et coordonner toutes les interventions réseaux (gaz, électricité, eau, fibre optique, sécurité incendie). Le comité Économique, conduit en partenariat avec les Chambres consulaires, a eu pour objectif d’identifier les entreprises locales potentiellement intéressées et de favoriser leur regroupement pour augmenter leur capacité à répondre aux appels d’offres. 2019 verra de surcroît la mise en place d’un comité Emploi pour la dernière étape du projet, celle de la création de plus de 300 emplois en phase chantier et autant d’emplois permanents pour l’exploitation du site.

Parallèlement, une concertation publique initiée par le Département au‑delà des obligations légales, organisée en 2016, a permis de porter le projet à la connaissance du public. Des ajustements ont d’ailleurs été opérés au regard des préoccupations fléchées, notamment celles exprimées par les riverains.

Un montage gagnant‑gagnant


Les 400 cottages sont construits et financés par Pierre & Vacances. Les équipements de loisirs et de services sont réalisés par Pierre & Vacances sous un contrat passé avec une Société d’économie mixte locale (SEML). Les parties participant au capital de la SEML, le Département, la Région Nouvelle‑Aquitaine, la Communauté des communes Coteaux et Landes de Gascogne, la Caisse des dépôts et le groupe Pierre & Vacances, ont travaillé au montage financier pour aboutir aujourd’hui à une utilisation optimale des fonds publics et, à terme, à un retour sur investissement. Une opération gagnante pour les collectivités qui seront intégralement remboursées de leurs contributions (10,4 M € chacun pour le Département et la Région, et 1,6 M € pour la Communauté de communes, sur un total de 73 M €) au terme des 22 ans du bail.

Des retombées économiques et touristiques évaluées par un cabinet indépendant


Une étude des retombées du Center Parcs conduite par un Cabinet indépendant missionné par le Département a permis d’évaluer les retombées de ce projet équivalent à un investissement total de 188 M €.

• 342 emplois Équivalents temps plein (ETP) directs créés sur 2 ans pendant le chantier.
• 300 emplois directs créés en phase d’exploitation, dont 63 % de temps complets et 85 % de CDI.
• Les marchés de travaux représentent environ 157,6 M € : 77,5 % des marchés de travaux confiés à des entreprises régionales. Au total sur la phase chantier, la production générée par les entreprises sur la région Nouvelle‑Aquitaine s’élève à 214 M €, dont 130 M € pour le Lot‑et‑Garonne. La phase de chantier devrait accroître le PIB de la région Nouvelle‑Aquitaine et du Lot‑et‑Garonne respectivement de 93 M € et de 56 M €.
• Les dépenses de visiteurs hors du parc généreront une production supplémentaire par an de 1,9 M €, dont 1,6 M € pour le Lot‑et‑Garonne.
• Les recettes liées à la taxe d’aménagement devraient s’élever à 2 256 881 € dont 462 651 € pour le Conseil départemental.
• La Contribution économique territoriale (CET) générera une recette de 9,6 M € sur 20 ans pour l’ensemble des collectivités territoriales (communes, Conseil départemental et Conseil régional).
• 333 350 visiteurs seront captés sur le Lot‑et‑Garonne chaque année grâce au Center Parcs.

L’avis du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) Le + En images

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même