47 Magazine - 47 : Juillet 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

vive-les-haies.jpg Réussir une haie naturelle, c’est jouer sur la diversité des essences, alterner caducs et persistants, arbres, arbustes, échelonner les périodes de floraison, et effectuer des tailles douces.

Appel à projets : Plantons pour les abeilles !

En janvier 2019, le projet Api’Art (vente aux enchères de 8 ruches transformées en œuvre d’art) a permis de récolter 1 800 €. L’Abeille Gasconne avec l’aide technique du Département financera la plantation de haies favorables aux abeilles et aux pollinisateurs. Elles pourront se trouver dans des jardins privés, des quartiers, des hameaux, des villages et devront faire l’objet d’un projet collectif.

Vous êtes une association, un collectif de voisins, une commune rurale et vous voulez embellir de façon durable votre environnement tout en aidant les abeilles ? Participez à l’appel à projets en demandant votre dossier de candidature par mail à frederic.poussin@lotetgaronne.fr et renvoyez-le avant le 30 septembre 2019.

Le règlement
Le dossier de candidature à remplir
Les plantes attractives pour les abeilles

Retour En avant

Mode d'emploi

Vive les haies !

Malmenée par les opérations de remembrements des années 1950 à 1980, la haie s’est peu à peu effacée des paysages. Pourtant, elle joue un rôle crucial ! Aussi, le Département soutient la replantation de haies champêtres. Depuis plus de 25 ans, près de 200 km de haies ont ainsi été plantés grâce au programme L’arbre dans le paysage rural*. Les haies mono-spécifiques (une seule essence, des thuyas par exemple) ne sont plus à la mode et n’ont que des inconvénients : impénétrables, stériles, sensibles aux maladies et nécessitant des tailles fréquentes. Vive le retour de la haie « naturelle » !

Qu’appelle-t-on une haie champêtre ?

Il s’agit d’arbres et d’arbustes plantés ensemble de manière alignée et resserrée, et parfaitement intégrée au paysage comme si la haie avait toujours existé.

Quel rôle joue-t-elle ?

Elle offre gîte et couvert à la faune, protège les sols de l’érosion en retenant les eaux de ruissellement, apporte de l’ombrage et protège du vent. Elle délimite les parcelles et devient un élément clé du paysage, aussi bien en ville qu’à la campagne.

Quelles essences choisir ?

Le Département propose une liste de 58 essences locales, adaptées aux conditions climatiques de notre région* et disponibles dans toutes les pépinières. En choisir une dizaine et les mixer pour obtenir un rendu naturel et créer un milieu favorable à la biodiversité. Échelonner les floraisons pour fournir de la nourriture tout au long de l’année aux insectes pollinisateurs.

Le Museum national d’histoire naturelle a également publié une liste des essences à éviter, car invasives.

Quand planter ?

Planter des sujets jeunes entre novembre et mars. Les espacer d’un mètre environ et d’au moins 0,5 m de la limite de la parcelle (2 m pour les arbres). Pailler au pied pour limiter l’arrosage. Surtout pas de bâches en plastique car elles étouffent les herbes sauvages nécessaires à l’écosystème naturel.

Quand tailler ?

Tailler court au moment de la plantation pour fortifier les sujets. La taille dépend ensuite des essences choisies et de la forme que vous voulez donner à la haie. Tailler après floraison pour les essences à floraison printanière, en fin d’hiver pour celles à floraison estivale. Inutile de tailler tous les ans les arbres à plus fort développement. De nombreuses essences peuvent être taillées à ras pour repartir de plus belle. Si vous le pouvez, broyer les déchets de taille pour en faire du paillage. Ne pas tondre le pied de haie pour accueillir les petits mammifères. Ne pas tailler avant le 31 juillet pour protéger les nichées.

Si vous respectez ces règles simples, votre haie deviendra rapidement un réservoir de biodiversité et abritera hérissons, passereaux, coccinelles et abeilles.



Appel à projets

Télécharger le Guide de plantation et d’entretien des haies champêtres


Les 58 essences locales à privilégier


Les essences à éviter (liste du Museum national d’histoire naturelle)


Télécharger la fiche régime d’aide « L’arbre dans le paysage rural »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même