47 Magazine - 49 : Janvier 2020

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

IMG_1331-retouche.jpg

Info pratiques

Fondation du patrimoine
Délégation départementale
Jean-Jacques Carle
c/o CAUE 47
9 rue Étienne-Dolet
47000 Agen
www.fondation-patrimoine.org

Le Département s'engage...

Le Conseil départemental et la Délégation départementale de la Fondation du patrimoine unissent leurs compétences en faveur de la sauvegarde du patrimoine local depuis de nombreuses années. Ainsi, le Département soutient le fonctionnement de la délégation 47 à hauteur de 8 000 € et facilite le financement des labels qui sont attribués aux particuliers.

Retour En avant

Club mécènes du patrimoine

Au secours du patrimoine

Sauver le patrimoine de proximité, tel est l’objectif du Club « Mécènes du patrimoine en Lot-et-Garonne ». Sous l’égide de la Fondation du patrimoine, cinq entreprises se sont regroupées le 17 septembre pour mettre en commun leurs moyens et leurs idées. Explications.

Ils travaillent dans la maçonnerie, les façades, l’énergie, le bois, la maîtrise d’ouvrage, l’architecture. Ils œuvrent tous pour le développement économique de leur territoire. Depuis la mi-septembre, ils vont plus loin dans leur implication. Ils se sont en effet regroupés dans un club de mécènes pour sauvegarder le patrimoine local, préserver, de ce fait, la mémoire collective, revitaliser les centres bourg, miser sur l’attrait touristique et, pour refermer la boucle, redonner un souffle économique à la zone géographique concernée par la restauration. «  La création d’un club départemental de mécènes du patrimoine permet à l’ensemble des partenaires dont le Conseil départemental d’être acteurs d’une cause partagée par tous  », précise Marylène Paillarès Conseillère départementale, membre de la commission culture.

Concrètement, ces entreprises mécènes mettent la main à la poche (4 000 € par an, soit 1 600 € après défiscalisation) pour aider à la rénovation d’un projet patrimonial local exemplaire ou en péril : chapelles, lavoirs, églises, fours à pain, pigeonniers, moulins, fontaines, sites naturels… La Fondation du patrimoine leur présente une liste de projets nécessitant une intervention et le club se met d’accord sur l’opération à entreprendre. La première réunion du club a donc eu lieu le 26 novembre et tous les membres sont tombés d’accord pour soutenir environ 4 projets par an. Idéalement, un projet devrait être financé à un tiers par la collectivité ou l’association porteuse du projet, un tiers par la Fondation du patrimoine et les mécènes et le dernier tiers en souscription.

Aux côtés des grandes entreprises nationales pour qui la démarche est déjà concrète, les PME/PMI locales sont nombreuses à s’intéresser au mécénat. Ainsi la Fondation du patrimoine a pu observer que 60 % des entreprises qui soutiennent ses projets se situent dans un rayon de 20 km autour de ces monuments en péril. Elles sont en effet profondément attachées à l’histoire de leur territoire.

Le Département s'engage...

Le club des mécènes du patrimoine 47

Le club de mécènes de la Fondation du patrimoine dans le Lot-et-Garonne a officiellement été lancé le 17 septembre au Département à Agen. Soutenu par le Conseil départemental et la Région Nouvelle-Aquitaine, le club lot-et-garonnais est, pour l’heure, composé de cinq entreprises : Vicentini à Laplume (maçonnerie), Salmons & fils à Bruch (travaux de façades), Cabirol à Bon-Encontre (charpente), Sem 47 à Agen (Société d’économie mixte, maîtrise d’ouvrage), et Cabinet d’architecture François de la Serre à Boé. L’imprimerie IGS à Agen, quant à elle, intervient en tant que mécène de compétence pour soutenir les actions de communication du club. Il s’agit de la 40e structure de ce type en France et de la 3e en Nouvelle-Aquitaine après la Dordogne et la Gironde.

Mécénat = avantage fiscal

Être mécène permet aux entreprises de bénéficier d’une réduction d’impôt de 60 % du montant de leur cotisation. Concrètement, leur participation est de 4 000 € par an, soit 1 600 € après défiscalisation. L’engagement financier reste donc limité. En plus de cet avantage (non négligeable), les mécènes s’impliquent dans la sauvegarde du patrimoine de leur département et découvrent, de ce fait, un patrimoine et une histoire parfois peu connus.

Fondation du patrimoine

Créée par la loi le 2 juillet 1996 et reconnue d’utilité publique en avril 1997, la Fondation du patrimoine est un organisme privé indépendant agissant sans but lucratif. Elle a pour mission de sauvegarder et de mettre en valeur le patrimoine national, bâti, mobilier et naturel. Ce patrimoine de proximité, porteur de mémoire et d’histoire, est à la charge de tous. Sa sauvegarde, sa valorisation et sa participation à la vie de la cité en font un élément majeur de la vie économique et sociale des territoires.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même