47 Magazine - 51 : Novembre 2020

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

XCD_8815.png ©Dépt. 47 – Xavier Chambelland
page-16---17-recadrage-XCD_8807.png ©Dépt. 47 – Xavier Chambelland
XCD_8826.png
©Dépt. 47 - Xavier Chambelland - L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Un jury formé pour identifier les meilleurs produits

La dégustation des produits est soumise à une réglementation précise et contrôlée. Pour doter son jury de « palais » compétents en matière de dégustation, le Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine développe chaque année un programme de formation de jurés consommateurs. Chaque juré est accompagné afin d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour identifier les caractéristiques organoleptiques propres à chaque produit dans sa catégorie. Cependant, toute personne pouvant justifier d’expériences dans d’autres concours de dégustations peut prétendre à devenir juré du Concours.

julien-toueille-AANA---Constant-Forme-Becherat-65.png
Julien Toueille - ©Constant Formé-Bécherat

Parole à Julien Toueille

Directeur adjoint de l’Aana, Agence de l’alimentation Nouvelle-Aquitaine

Quel est l’objectif du Concours Saveurs
Nouvelle-Aquitaine ?

L’objectif du concours est de valoriser le travail des producteurs, des artisans et des PME agroalimentaires qui travaillent au quotidien pour proposer aux consommateurs le meilleur de leur production. Il participe au développement économique des territoires et à la valorisation des circuits-courts et de proximité. Nous organisons en temps normal entre 3 et 4 sessions du concours dans l’année afin de respecter la saisonnalité des produits et pour être présent sur différents territoires de la Nouvelle-Aquitaine. Le concours permet aussi la sauvegarde de certains savoir-faire artisanaux et de découvrir de véritables pépites gustatives. C’est aussi un moment de partage et de convivialité très apprécié par les dégustateurs, professionnels ou amateurs éclairés.

Malgré le contexte sanitaire, était-il important d’organiser, malgré tout, ce concours ?

La première session du concours a été annulée au mois de juin et il était primordial pour nous de maintenir cette session en Lot-et-Garonne. Je tiens à remercier Madame la Présidente du Conseil départemental ainsi que l’ensemble de ses équipes qui ont travaillé d’arrache-pied pour que le concours se maintienne dans des conditions sanitaires optimales. La collaboration avec les équipes de l’Aana s’est une nouvelle fois très bien passée. Le bon déroulement de cette session nous permet d’envisager la suite avec optimisme pour les 2 prochaines sessions le 29 novembre à Saintes en Charente-Maritime et le 13 novembre à Sarran en Corrèze. Le concours suscite beaucoup d’intérêt et d’espoir pour les participants. Nous avons été régulièrement sollicités par les producteurs pour savoir si les sessions du concours allaient être maintenues. Il est primordial de maintenir l’organisation du concours et de le développer ! Le gain d’une médaille pour un lauréat a un fort impact sur son chiffre d’affaires.

Retour En avant

Concours Saveurs Nouvelle-Aquitaine

Produits stars

Le Concours Saveurs Nouvelle-Aquitaine est le 2e concours agricole après celui du Salon de l’agriculture de Paris. Le 3 octobre, il s’est tenu en Lot-et-Garonne et plus précisément à Agen, pour la seconde fois*. Cette année, plus que jamais, le Conseil départemental a souhaité accueillir cette manifestation pour soutenir l’activité économique et gourmande du territoire. Plus de 200 produits régionaux dont 77 lot-et-garonnais étaient donc en lice dans 5 catégories. Retour sur ce moment dédié aux saveurs.

Une fois n’est pas coutume, ils sont arrivés masqués ! C’est un sacré paradoxe lorsqu’on est juré dans un Concours de Saveurs et que l’organe indispensable pour juger est… le nez. Protocole sanitaire et distance physique respectés, les masques ont, heureusement, pu tomber et les valses des reniflements et des mastications ont pu débuter en toute tranquillité, sérénité et sérieux.

Le 3 octobre, une soixantaine de jurés avait donc rendez-vous à l’Hôtel du Département. Ils s’étaient au préalable inscrits sur le site du Concours Saveurs Nouvelle-Aquitaine (www.saveurs-nouvelle-aquitaine.fr), concours organisé par l’Agence de l’alimentation Nouvelle-Aquitaine (Aana). Leur mission : déguster, à l’aveugle, les quelque 243 produits provenant des 12 départements que compte la région (Charente, Charente-Maritime, Corrèze, Creuse, Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres, Vienne et Haute-Vienne). 70 producteurs néo-aquitains dont 31 lot-et-garonnais concourraient donc avec leurs meilleures spécialités qui ont été rendues anonymes pour respecter l’impartialité des jurés. Ensuite, elles ont été classées dans une des cinq catégories du concours : Spécialités salées, Spécialités sucrées, Produits du canard et volailles, Vins, Bières, Saveurs à découvrir. Après avoir été sentis, mâchés, dégustés, tous les produits ont été évalués selon des critères organoleptiques précis : aspect, couleur, texture, odeur, saveur, goût. Plus la note globale était élevée, et plus le produit était jugé de qualité, ou du moins sortir du lot. Ainsi, en fonction de leur score, les produits ont obtenu une Saveur d’Or, d’Argent, de Bronze ou une Mention spéciale du Jury (pour la catégorie Saveurs à découvrir).

Pour les consommateurs, lorsqu’un produit arbore une médaille, cela signifie « gage de sérieux et de qualité ». Le label rassure et incite à l’achat. Du côté du producteur, pouvoir coller l’autocollant de la Médaille obtenue sur un produit assure de voir son chiffre d’affaires augmenter de 10 à 20 %. De plus, les chefs de rayon des magasins sont friands de ses produits labellisés et bien souvent, ils les placent à la vue des clients en tête de gondole. Une médaille décrochée lors d’un concours agricole est donc un sésame non négligeable et porteur. C’est aussi la reconnaissance d’un savoir-faire. Les professionnels plébiscitent également ce genre de concours car ils peuvent ainsi bénéficier d’un avis technique commenté sur leurs produits.

* 1re session lot-et-garonnaise en 2018

Un jury formé pour identifier les meilleurs produits Parole à Julien Toueille

Les lauréats lot-et-garonnais

Cette session a permis de récompenser au total 41 lauréats et 59 produits.

http://www.47actus.fr/documents/laureatstest2.png

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même