47 Magazine - 45 : Février 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

page-8_THI8331.jpg
Sophie-Borderie_XCG3063.jpg

Aider nos concitoyens les plus fragiles à subvenir à leurs besoins fondamentaux est l’une des missions prioritaires du Département. L'action complémentaire des associations caritatives soutenues par notre collectivité est précieuse.

Sophie Borderie, Vice-présidente en charge du Développemet social

Le Département s'engage...

Le Conseil départemental est le chef de file de l’action sociale sur son territoire. Il est le garant des solidarités et de la cohésion territoriale.
Son engagement concernant l’exclusion et la pauvreté passe notamment par l’aide allouée, chaque année, à diverses associations d’utilité publique qui viennent en aide aux plus démunis en distribuant des repas, des vêtements…

Contacts

Fédération 47 du Secours Populaire
19, rue Paulin-Régnier
47000 Agen
05 53 47 41 54
secourspopagen@orange.fr
Facebook : secourspop47


Les Restaurants du Cœur
70, rue Georges-Clémenceau
47240 Bon-Encontre
05 53 48 62 04
ad47.siege@restosducoeur.org ou ad47.restosducoeur.org


Banque Alimentaire 47
24, rue Paul-Valéry
47200 Marmande
05 53 64 48 40
bat470president@banquealimentaire.org


Les Petits frères des Pauvres Réunions mensuelles au Café Solidaire Hang’Art
116, boulevard Édouard-Lacour
47000 Agen
07 68 47 50 46


Croix-Rouge Française
148, place Lamennais
47000 Agen
05 53 66 12 94
assohumanitairedt47@croix-rouge.fr


Secours Catholique
Rue de Contensou
47000 Agen
05 53 66 14 22

Retour En avant

ASSOCIATIONS CARITATIVES

Donner et recevoir

Toute l’année et plus particulièrement en période hivernale, les associations caritatives de Lot-et-Garonne se mobilisent pour aider les plus défavorisés. De nombreux bénévoles ne comptent pas leur temps et ne ménagent pas leurs efforts pour ne laisser personne au bord du chemin.

Une association caritative est une association à but non lucratif dont l’objectif est de porter secours et assistance aux plus démunis.
« Ensemble aidons l’homme à se restaurer. » Telle est la devise de la Fédération française des Banques Alimentaires, premier réseau d’aide alimentaire en France depuis plus de 30 ans. La gratuité est l’une de ses valeurs fondatrices. Installée à Marmande, forte de deux salariés à temps partiel et de 25 bénévoles permanents, la Banque Alimentaire 47 a collecté, en 2018, environ 600 tonnes de marchandises. Elles sont redistribuées à quelque 26 associations d’aide alimentaire sur l’ensemble du territoire pour leur permettre de venir en aide aux personnes en grande pauvreté (près de 8 200 bénéficiaires et 1 200 000 repas annuels). « Depuis plusieurs années, on constate une augmentation des demandes d’aide alimentaire (retraités, étudiants et surtout familles monoparentales). Si la demande augmente, nos besoins suivent : plus de bénévoles, plus d’aide matérielle des collectivités locales, plus de mécénat (financiers et compétences)… », souligne Jacques Kaeser, son président.


Même résonance pour Les Restos du Cœur 47 où, selon sa présidente Mireille Gené‑Monturet, « le nombre d’accueillis est en croissance permanente de 4 à 6 % par an. Ces deux dernières années, le pourcentage des jeunes de moins de 25 ans et des femmes seules de plus de 50  ans est en forte progression représentant plus de 30 % de nos accueillis. 47 % des personnes accueillies aux Restos ont moins de 18 ans ! ». L’association a pour mission principale d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes. 425 bénévoles accompagnent 10 247 personnes dans 15 centres répartis sur le département, dont un Restos Bébés du Cœur et un centre mobile qui va vers les secteurs les plus éloignés.


Si le Secours Populaire ne peut être qualifié d’association caritative, les familles accueillies participant financièrement, il reste d’utilité publique et agréé d’Éducation populaire. Fort de 600 bénévoles intervenant dans 12 structures en Lot-et-Garonne, il se veut généraliste dans la solidarité, ses activités étant l’aide alimentaire, vestimentaire, en mobilier, l’accès aux vacances, au sport, à la culture, l’alphabétisation d’adultes étrangers, l’accompagnement à la scolarité, l’organisation de stages informatiques et d’évènements sur des projets locaux et internationaux…


Le Secours Catholique, également association d’utilité publique, a plusieurs équipes locales partout dans le Lot-et-Garonne, soit 250 bénévoles. Il agit auprès des personnes en situation d’exclusion auxquelles il apporte accueil, écoute, accompagnement et parfois aides financières, dans une démarche favorisant le « Tous acteurs » pour les aider à avancer dans leur cheminement et faire émerger leurs talents. « Aujourd’hui de plus en plus de personnes et de familles se trouvant en difficulté, nous proposons à Agen deux établissements du Secours Catholique : la boutique solidaire ˮcôté cœur, côté fringuesˮ rue Montesquieu et la nouvelle équipe d'accueil, rue de Contensou », précise Agnès Paillet, animatrice de réseaux de Solidarité, délégation Périgord-Agenais.


Le mot de Sophie Borderie Le Département s'engage Contacts

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même