47 Magazine - 46 : Mai 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

raphaelle_minard_01.jpg
Retour En avant

Le coin du bénévole

Raphaëlle Minard, présidente des Francas 47

Les Francas sont nés en 1944, revendiquant des valeurs humanistes comme la franchise et la camaraderie (d’où leur nom) qui faisaient cruellement défaut en cette période. Cette fédération nationale laïque a mis les droits de l’enfant au centre de ses préoccupations. Raphaëlle Minard, orthophoniste à Agen, en est la présidente.

« Je trouve un réel équilibre au sein des Francas. Les difficultés rencontrées par les enfants sont au centre de mes préoccupations quotidiennes. Mon métier apporte un éclairage dans mes actions de bénévolat et les jeunes rencontrés m’aident dans la communication avec mes petits patients. Mes deux activités sont donc inter-connectées. » Son premier contact avec l’association, elle l’a dès ses 17 ans. Alors animatrice en centre de loisirs, elle passe son Bafa dans une structure des Francas. « Devenir membre fut une évidence pour moi, du militantisme dans lequel j’ai baigné enfant au bénévolat, il n’y avait qu’un pas ! » Diplôme d’orthophoniste en poche, elle devient animatrice bénévole, au sein de l’association, pendant 10 ans avec un projet bien précis : assurer la complémentarité éducative des enfants et des jeunes autour d’un projet éducatif sur leur territoire de vie en valorisant la diversité des cultures au service du vivre ensemble.

En 2012, elle est élue présidente, devenant ainsi l’une des plus jeunes présidentes de la Fédération. « La première fois que je me suis assise au milieu de tous ces grands militants que j’admirais, j’ai pu me rendre compte que ma parole avait autant de poids que la leur, malgré mon manque d’expérience. C’est bien la grande qualité des Francas : un réel souci de reconnaissance de chaque individu, de ses particularités et de ses différences. Nous partageons tous les mêmes valeurs : humanisme, liberté, égalité, solidarité, laïcité et paix. Mon implication dans la cause des Francas 47 nourrit non seulement ma curiosité intellectuelle par des rencontres avec des personnes d’horizons différents, mais elle permet également de réfléchir à mon rôle de citoyen pour mieux défendre la cause enfantine. »

Grâce à ses nouvelles fonctions, Raphaëlle peut aussi porter la parole des enfants et des jeunes auprès des pouvoirs publics.  « Souvent précurseurs, nombre de concepts nés de la réflexion et de l’action des Francas ont été développés par les politiques. J’ai intensifié les actions en faveur du développement de l’action éducative locale : projet local pour l’enfance, accueil éducatif, réseaux locaux pour l’enfance, agences locales enfance-jeunesse, comités locaux d’éducation… »

Cette année, les Francas 47 organisent de nombreuses manifestations dans le cadre du 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant. Par exemple, dernièrement l’association a proposé un séjour de 3 jours aux 8/15 ans. « L’académie des droits » a pour finalité de créer une exposition itinérante autour du bien vivre ensemble et de la discrimination.

Francas 47

09 84 32 43 74


secretariat@francas47.fr

www.francas47.fr/

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même