47 Magazine - 48 : Octobre 2019

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

XCD_0699.jpg

Infos pratiques

Association des donneurs de voix de la Bibliothèque sonore Agen / Lot‑et‑Garonne
1, place Lapeyrusse
47000 Agen
05 53 47 74 47
47a@advbs.fr
bsagen47@gmail.com

Retour En avant

Le coin du bénévole

Didier Lapeyre, président des Donneurs de voix

L’Association des donneurs de voix de la Bibliothèque sonore d’Agen et de Lot‑et‑Garonne fournit gratuitement des livres et des revues sous forme audio à toute personne empêchée de lire et aux enfants souffrant de troubles « DYS ». Entretien avec Didier Lapeyre, président de cette association.

Quel est l’historique des Bibliothèques sonores ? Que représente celle d’Agen ?

C’est à l’initiative des Lions’ Clubs que la première bibliothèque sonore a été créée à Lille en 1972. Aujourd’hui, il en existe 113 en France. Celle d’Agen et du Lot‑et‑Garonne date de 1980, compte neuf bénévoles, 36 donneurs de voix bénévoles et près de 100 audio‑lecteurs. Elle recense 4 000 titres dans son catalogue (romans, policiers, biographies, historiques, régionalistes, revues ou littérature jeunesse). C’est une belle bibliothèque qui dispose d'un catalogue maintenant conséquent, avec présentation des nouvelles sorties et envoyé par messagerie aux audio‑lecteurs tous les 3 mois. Elle propose chaque mois une vingtaine de nouveaux titres.

Quelles sont les qualités requises pour devenir donneurs de voix ?

La première qualité est la volonté d’enregistrer livres et revues pour des personnes en situation de handicap visuel. L’autre aspect porte sur le respect de l’audio‑lecteur, c’est-à-dire sur le souci de lui apporter un produit de bonne qualité. Il n’y a pas vraiment d’âge pour devenir bénévole. Je dirais que c’est possible à partir de 18 ans.

Comment peut‑on prêter sa voix ?

C’est très simple. Les donneurs de voix ont toute liberté. Les bénévoles enregistrent les livres chez eux à leur rythme sur leur propre ordinateur puis les transmettent via Internet. Nous les gravons sur CD et les mettons à disposition des audio-lecteurs. En même temps, nous les proposons, comme les autres bibliothèques sonores de France, pour une mise en ligne sur le réseau national. Pour le choix de l'enregistrement, c'est le donneur de voix qui propose des livres se trouvant dans sa bibliothèque personnelle.

Les livres peuvent aussi être confiés à la Bibliothèque sonore notamment pour les enfants souffrant de troubles « DYS ». La tâche est conséquente puisque chacun reconnaît que pour un livre de dix heures d’écoute, il convient d'en travailler 30.

Vous développez l’enregistrement des livres pour la jeunesse. À quels besoins répondent‑ils ?

Nous enregistrons pour les enfants scolarisés souffrant de troubles « DYS » (dyslexie, dysgraphie, dysorthographie...) et oeuvrons en liaison avec les écoles et les orthophonistes.

L’enregistrement est le support de lecture qui permet une autonomie supplémentaire à l’enfant qui n’a plus à solliciter ses parents. Les troubles de l’appréhension de la lecture peuvent disparaître plus rapidement.

Vos souhaits ?

Nous sommes toujours en recherche de bénévoles. Nous assurons un service entièrement gratuit sur tout le Lot‑et‑Garonne.

Infos pratiques

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même