47 Magazine - 59 : Janvier 2023

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

34 hectares en pleine forêt

  • ENS du Rieucourt

    Situé à proximité immédiate du Center Parcs à Pindères, cet espace appartient au Département. Il abrite plusieurs types de milieux possédant chacun ses propres particularités, sa propre faune et une flore spécifique. Par exemple, les boisements de feuillus au coeur du site rompent avec les pinèdes qui témoignent de l’activité sylvicole. La zone humide est le repère des libellules et des papillons… Après une année de travail collaboratif avec les différents acteurs du territoire*, un plan de gestion différenciée (adaptée à chaque type de milieu présent sur le site) et un plan d'aménagement pour le parcours d’interprétation et la mise en valeur du site ont vu le jour. La mise en place du plan de gestion a été confiée, pour 5 ans, à la SÉPANLOG (association de protection de la nature).

    *Acteurs de l’environnement (SÉPANLOG, CEN, Fédérations de chasse et de pêche, etc.), services de l’État (DDT-Direction départementale des territoires, Dreal-Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement et OFBOffice français de la biodiversité), Agence de développement et de réservation touristique (ex. CDT) et mairie de Pindères.

    En savoir plus : www.sepanlog.org

  • 05---cheenaie.JPG

    Le roi des arbres

    L’arbre dominant en forêt de Gascogne est bien évidemment le… pin. Mais, dans l’ENS du Rieucourt, il existe une zone de feuillus composée essentiellement de chênes. Chose plutôt rare ! Alors, cette zone fera l’objet de plusieurs « stations d’interprétation ». Les promeneurs pourront y découvrir les différentes variétés, apprendre à évaluer l’âge d’un arbre, comprendre les modes de communication entre les arbres…

    En savoir plus sur l'Espace Naturel Sensible du Rieucourt : www.lotetgaronne.fr/espace-naturel-sensible-du-rieucourt

  • 04---Le-Papetier-Conagrion-mercuriale-16.JPG

    La zone humide reprend sa place

    L’une des premières actions de préservation de cet ENS est la restauration de la zone humide traversée par le cours d’eau Rieucourt. Ce milieu, en voie de raréfaction, était en train de se fermer du fait de la plantation d’une peupleraie, il y a une dizaine d’années. Près de 2 hectares de peupliers ont été ainsi coupés manuellement pour rouvrir la zone humide et lui permettre de jouer son rôle : réservoir pour la biodiversité notamment pour l’Agrion de mercure (libellule protégée) et le Brochet aquitain dont les populations sont ici remarquables, et filtration des eaux superficielles... C’est également la zone de reproduction des amphibiens et un lieu fréquenté régulièrement par la Loutre d'Europe. Un partenariat avec le lycée forestier de Bazas a aussi été passé afin de mettre en place un chantier participatif. Objectif : intervenir sur les repousses de peupliers. Il s’agit de maintenir un milieu ouvert ensoleillé au niveau de la zone humide pour préserver le lieu de vie de plusieurs espèces rares. En 2022, année particulièrement sèche, la zone humide est restée très verte et fleurie et a constitué un refuge pour de nombreux insectes.

  • 03---les-ages-de-la-pinede-800.JPG

    15 stations d’interprétation

    La création d’un parcours de 2,8 kilomètres en pleine forêt va débuter en 2023. 2 km de ce chemin seront accessibles à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite, en 2024. Au total, 15 stations d’interprétation verront le jour en 3 ans. Les visiteurs pourront découvrir le bois sous tous ses aspects : une évocation de la filière bois industrielle, le gemmage, les insectes du bois, les zones humides, l’âge de la pinède (photo ci-dessous), etc. Afin de respecter le cycle de vie des végétaux et de reproduction des animaux, les travaux se font de septembre à février, période où la nature est « en sommeil ». La SÉPANLOG accompagne les entreprises au fur et à mesure de l’avancée des aménagements. Elle veille au respect de la biodiversité et des différents milieux.

  • 06---Martin-oo-stock.adobe19a8e49485d260da8e49485d2e0b8ev-2-960x640.jpg

    Quelle diversité !

    Au programme aussi : restaurer sur un hectare une végétation de lande sèche (bruyères essentiellement). L’intérêt est de retrouver les différentes strates végétales et un milieu favorable à certains oiseaux comme la Fauvette pitchou ou l’Alouette lulu.

  • 07---IMG_20220905_090726.jpg

    Allons nous promener...

    Même si les cheminements pédagogiques ne sont pas encore aménagés, il est possible d’ores et déjà de se promener dans la forêt de l’ENS du Rieucourt en accédant par la voie verte. Pour se rapprocher un peu, quelques places de stationnement ont été aménagées à l’entrée du chemin menant à l’ENS (à droite au début de la route D157 en venant de Casteljaloux). Bien évidemment, les déambulations se font dans le respect du lieu : cueillette interdite, chien tenu en laisse…

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même